Xbox Series X

Xbox Series X : fiche technique, capacités, jeux, caractéristiques, points forts et points faibles

La Xbox Series X la dernière console de Microsoft, et succédera logiquement à la Xbox One actuelle. Promise comme une véritable bête de course, la console se confrontera directement à la PlayStation 5 de Sony, qui est également lancé pendant le noël 2020.

Pour sa quatrième génération de consoles de jeu (la neuvième, dans l'absolu, si l'on parle des consoles de salon, toutes marques confondues), Microsoft n'a pas changé d'objectif en concevant une console de salon partant des mêmes principes, qui promet d'emblée des spécifications brutes supérieures à celles de sa rivale annoncée, la PlayStation 5.

Une console qui conserve d'ailleurs le suffixe X de son aînée au risque de prêter à confusion et même son esthétique volontairement sobre : la Xbox Series X mise une fois encore sur la puissance pure, sans avoir à faire de compromis pour tirer les prix vers le bas, laissant ces contraintes à la plus abordable Xbox Series S.

Résultat, une console délivrant une puissance graphique brute de 12 téraFLOPS (contre 10,28 pour la PS5), basée sur la toute dernière architecture GPU RDNA 2 d'AMD. La partie processeur n'est pas en reste, avec un CPU AMD Zen 2 à 8 cœurs cadencés à 3,8 GHz, associé à 16 Go de mémoire vive GDDR6. Objectif annoncé : des jeux jouables en 4K Ultra HD à 60 images par seconde, et même jusqu'à 120 i/s pour certains. Cerise sur le gâteau par ailleurs côté stockage, un SSD de 1 To offrant des débits bruts de 2,4 Go/s et placé au cœur d'une architecture "Velocity", pour la promesse de temps de chargement drastiquement réduits.

Image

Une bonne console de nouvelle génération, la Xbox Series X est parée pour les nouvelles normes d'affichage et offre une compatibilité absolument complète avec le HDMI 2.1. Une nouvelle qui fera plaisir aux possesseurs de téléviseurs compatibles qui seront heureux de profiter dès à présent des flux vidéo jusqu'en 2160p/12 bits à 120 Hz sans aucun sous-échantillonnage colorimétrique, mais aussi des technologies Variable Refresh Rate et Auto LowLatency Mode qui garantissent respectivement une adaptation automatique du taux de rafraichissement de l'écran à la fréquence d'images délivrée par la console et le passage au mode d'affichage qui offre la latence la plus faible (typiquement le mode Jeu des TV). La console est pour cela fournie avec un câble certifié HDMI 2.1, le très haut débit nécessaire au respect de cette norme n'étant absolument pas garanti avec n'importe quel câble.

Pas de jaloux pour les formats HDR, la Series X gère à la fois le HDR10 et le Dolby Vision. Ce deuxième format n'est dans un premier temps disponible que pour les services de streaming vidéo, mais on nous promet qu'il sera aussi utilisable dans les jeux ultérieurement. Les Blu-ray Ultra HD, en revanche, sont moins gâtés : de façon très frustrante, la Series X ne gère pas les données Dolby Vision lors de la lecture de films sur disque, et se replie donc vers le "simple" flux HDR10.

Son

Malgré une communication on ne peut plus discrète pour ce qui est de ses capacités sonores, la Xbox Series X peut, au même titre que les Xbox One S et X avant elle, produire des flux audio 3D, pour les contenus vidéos aussi bien que pour les jeux compatibles – encore rares, hélas. Pour cela, Microsoft est certes allé moins loin que Sony pour sa PlayStation 5 : son système est sur le papier sensiblement moins évolué que celui du japonais (il ne gère qu'une vingtaine d'objets sonores dynamiques, contre plusieurs centaines pour le Tempest Engine de la PlayStation 5), et s'appuie en partie sur des briques fournies par les spécialistes audio Dolby et DTS.L'approche a son avantage : les heureux possesseurs d'une barre de son ou d'un home-cinema compatible Dolby Atmos ou DTS :X peuvent ainsi mettre à profit les canaux de hauteur de leur installation pour s'immerger dans le son de leurs jeux. Elle a aussi son inconvénient : il est certes possible également de profiter de cette spatialisation avec un simple casque stéréo grâce à la prise en charge des traitements Dolby Atmos for Headphones ou DTS Headphone:X.

Stockage

La carte d’extension de stockage de la Xbox Series X fournit un stockage de jeu supplémentaire, et offre une vitesse et des performances optimales en reproduisant l’expérience SSD personnalisée interne de la console. La carte de 1 To est insérée directement à l’arrière de la console, dans le port d’extension de stockage dédié.

Manette

Pour concevoir la manette qui accompagnera la Xbox X Series, La firme de Redmond s'est inspirée des précédentes versions et notamment de la manette Elite : "Étant donné la popularité de la manette actuelle auprès de la communauté, il ne fallait pas non plus changer pour changer", explique-t-elle. Critiqué par certains joueurs, le pavé directionnel a été revu par l'entreprise. On note aussi l'apparition d'un bouton Share qui nous évite de revenir sur le menu système de la console pour faire une capture d'écran et partager un contenu.

Enfin, la nouvelle manette de Microsoft se pare d'une robe mate et coiffe ses gâchettes d'un nouveau revêtement pour offrir une meilleure adhérence. Toujours dans l'optique d'améliorer notre expérience, la technologie DynamicLatency Input viendrait réduire la latence.

Jeux exclusifs annoncés sur Xbox Series X

  • Halo Infinite
  • As Dusk Falls Avowed (Xbox Game Studios – Obsidian)
  • Fable
  • Forza Motorsport
  • The Gunk
  • Phantasy Star Online 2 : New Genesis
  • T.A.L.K.E.R. 2
  • State of Decay 3
  • Tetris Effect: Connected
  • Warhammer 40,000: Darktide.
  • Everwild
  • Gears 5
  • Project : Mara

Xbox Series X est rétro-compatible avec les jeux des générations précédentes. Ainsi que les possesseurs de la Xbox Series X peuvent profiter des optimisations apportées par la Xbox One X aux jeux Xbox One.

Points forts

  • Silence de fonctionnement absolu, sans surchauffe.
  • Rétrocompatibilité hyper efficace avec trois générations de jeux Xbox.
  • Prise en charge complète de la norme HDMI 2.1.
  • Compatibilité Dolby Vision, Dolby Atmos, DTS:X.
  • Lecture des films au format Blu-ray Ultra HD.
  • Une réserve de puissance colossale (bien que pas encore exploitée par les jeux).

Points faibles

  • Les temps de chargement des jeux optimisés Series X ne sont pas (encore ?) annihilés comme chez la concurrence.
  • Pas forcément facile à loger dans un meuble, aspect massif en position horizontale.
  • Pas de Dolby Vision lors de la lecture de Blu-ray Ultra HD.

L'interface aurait mérité un rafraîchissement.

Conclusion

Très bien construite, la Xbox Series X offre tout ce que l'on peut attendre d'une console de salon sur le plan matériel : rapidité, bonnes performances, confort d'utilisation, silence... Si les jeux de lancement spécifiquement conçus pour exploiter les capacités de la Series X manquent à l'appel et que la promesse de disparition des temps de chargement n'est pas encore totalement tenue malgré l'optimisation de certains jeux, la console de Microsoft se rattrape avec une remarquable rétrocompatibilité qui apporte vitesse et fluidité à tous les titres qui tournaient déjà sur Xbox One. Malgré des évolutions assez légères, le confort de la nouvelle manette Xbox Series et la baisse de latence qu'elle apporte entérinent une expérience de jeu globale particulièrement convaincante. Console sera bientôt chez #Mytek